Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

L'agenda du Bas-Rhin avec Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceBas-Rhin  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  Mode d'emploi

Votre proposition de


Votre correctif ou complément d'information :

Code antispam : 5540 > Recopier le code à 4 chiffres >>>



 
Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Du 17 au 18 octobre 2017 à Strasbourg.

Louise Lecavalier / Fou Glorieux - Mille batailles

Ce spectacle fait partie de l’abonnement Parcours Danse

Présenté dans le cadre de la Biennale de la Danse Grand Est / Canada / 2 danseurs + 1 musicien / Durée : 60’
Chorégraphie : Louise Lecavalier
Interprètes : Louise Lecavalier, Robert Abubo
Musique originale interprétée live : Antoine Berthiaume

Dans son armure d’aujourd’hui, tout de noir vêtue, pantalon en latex et chandail à capuche recouvrant ses cheveux, Louise Lecavalier avance cachée. Mais qui est-elle réellement ? Danseuse de l’excès comme dans son splendide solo So Blue ou guerrière sans corps inspirée par le Chevalier inexistant d’Italo Calvino ?
On l’a vue sur les musiques de transe techno de Mercan Dede, se livrer à toute la démesure d’un époustouflant duo, So Blue. Dans Mille batailles, c’est avec son acolyte Robert Abubo – tour à tour l’ombre ou l’écuyer de cette fiction dansée – qu’elle réapparait, telle une guerrière de l’improbable.
Que fait-on quand on n’a pas de corps ? Chez Calvino, on peut mettre les choses en ordre ou à l’inverse incarner l’inexistence de la perfection. Avec Louise Lecavalier, les gestes tranchent l’espace. Contacts ou luttes inopinées, pas glissés, latéraux, croisés, comme tricotés, plus qu’un combat, Mille batailles se présente comme un jeu entre le possible et l’impossible.
Sur la trame musicale d’Antoine Berthiaume interprétée en direct, l’énergie du mouvement se double d’un sens de l’humour absurde. La fiction a tous les droits car elle ne ment jamais suggérait le roman de l’auteur italien. La danse et ses identités multiples partagerait-elle ces qualités ? Subtile et impérieuse, la chorégraphie semble plutôt guidée par un esprit chevaleresque réactualisé, suggérant par son ton léger, les mille variations du mouvement et la beauté de l’inattendu.

Réservation : EMAIL / 03 88 39 23 40

Débute à 20H30
1 rue de Bourgogne, 67 strasbourg